UA-64206590-2 UA-101278801-1

13/06/2007

Lausanne et ses commerces : un couple difficile

La lecture de 24 Heures ces derniers jours montre, une fois de plus, que les relations entre la commune et les commerces ne ressemblent pas au parcours d'un fleuve tranquille. Il y a quelques années encore, le dialogue était pratiquement rompu. Depuis, les choses se sont calmées et les projets en commun sont devenus le signe de l'apaisement.

Mais la levée de boucliers d'un certain nombre de commerçants contre une taxe destinée à l'animation du centre, ainsi que la polémique relative aux commerces dans la gare du M2 montrent que la relation reste à fleur de peau et que du travail reste à faire pour apaiser les esprits.

Dans son projet Métamorphose, la ville a oublié que la Place de la Riponne méritait un nouveau traitement. Un projet bien réfléchi, animé, pourrait devenir un vrai acte fort de la commune, montrant ainsi une volonté de favoriser le commerce du centre-ville, de créer les liens entre les différentes parties commerçantes de la ville. La "grenette" de l'époque pourrait donner les bases de cette réflexion. Par la même occasion, ce projet permettrait de définir une vraie affectation à ce lieu et éviterait que chacun s'en empare, drogués comme défenseurs d'un nouveau musée au centre.

13:54 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.