UA-64206590-2 UA-101278801-1

28/11/2007

Vive les bouchons !

Vous avez connu le bouchon de Morges. Vous connaissez le bouchon d'Aubonne depuis peu. Et demain vous connaîtrez le bouchon de Genève à Lausanne?

 

Cette crainte est légitime et la volonté des CFF d'augmenter les tarifs aux heures de pointe ne va rien arranger. Le canton de Vaud ne veut pas voir une réalité que reconnaissent d'ailleurs les cartes du plan sectoriel des transports de la Confédération. L'accroissement démographique du canton d'ici 2030 sera supérieur à la moyenne suisse, supérieur même à celui de Zürich. Ces nouveaux habitants se déplaceront et à n'en pas douter, pas seulement avec les transports publics. L'autoroute Lausanne-Genève deviendra un véritable goulet d'étranglement.

           

Et alors, que font nos autorités pour faire face à cette perspective? Rien. Les cantons romands sont d'un silence assourdissant, comme si l'épisode de la troisième voie CFF ne leur avaient rien appris. La Confédération dispose d'un fonds DOPO de 5.5 milliards qui peut être utilisé par les cantons pour éliminer les goulets d'étranglement. Zürich a compris les enjeux et déjà obtenu 900 millions. A ce rythme le fonds sera déjà vide lorsque le canton de Vaud se réveillera enfin.

 

09:09 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Sans la voiture c'est galère de ce déplacer, il faudrait de meilleures correspondance entre les différents transport.
Essayer avec l'horaire en ligne des CFF de faire différents trajets, (part exemple depuis le grod de Vaud ou le pays-d'Enhaut etc.) Vous allez vite réaliser qu'il faut un temps énorme pour ce rendre d'un point à un autre si on réside hors des grands centre urbain.On voit que les politiques ne sont pas confrontés à cette problématique.

Écrit par : Pasquier Philippe | 28/11/2007

Quid d'arrêter d'encourager par des déductions fiscales ceux qui habitent volontairement loin de leur lieu de travail....

Quid d'encourager les sociétés à avoir des horaires souples de façon à diluer les heures de pointe... Cela soulagerait également les CFF...

Quid du projet de métro à sustentation Lausanne Genève.....

etc... etc...

Écrit par : Rou Rou | 29/11/2007

On a déjà pris 10 ans de retard en matière de planification du développement des axes de communication en Suisse. Qu'il s'agisse du rail ou de la route ... et du ferroutage. Les milieux de gauche bloquent les améliorations routières mais ne proposent aucune solution acceptable pour harmoniser et développer le rail et les transports publiques. On ballade le citoyen sur des poblèmatiques de protection de l'environnement, de pollution atmosphérique etc. Faudrait peut-être tout juste se bouger pour faire quelque chose avant que de devoir continuellement supporter ces inadmissibles bouchons. Développer l'autonomie des transports individuels privés polluerait nettement moins et coûterait sur tous les plans nettement moins à la collectivité. In fine.

Écrit par : Sylvain Quillet | 29/11/2007

Puisque le "Développement durable" et celui des énergies renouvelables sont présentés comme des concepts qui génèrent ou généreront de très nombreuses places de travail (sic!) - non subventionnées, comme il se doit - on pourrait peut-être essayer de chiffrer et, bien sûr, publier en toute objectivité les coûts engendrés par le temps perdu dans ces fameux bouchons (Morges et Founex surtout). On disposerait ainsi d'une sorte d'unité de mesure des conséquences économiques réelles des blocages voulus et maintenus par des doctrinaires psycho-rigides qui refusent de voir la vérité en face. Peut-être bien que la troisième piste de l'autoroute Genève-Lausanne sera construite quand les voitures seront propres...

Écrit par : Eperon Pierre-Alain | 01/12/2007

@Eperon.

Si vous voulez calculez quelque chose, la priorité est de savoir si le flux engendré par une 3e voies d'autoroutes peut être absorbé sans bouchons dans la ville, sinon ça ne ferait que reporter le problème. Ensuite il faut aussi évaluer si la plus grande attractivitié du transport routier peut être absorbé par les places de parking disponible.

Si votre vision de la ville c'est autant de place de parc que de places de travail (ce qui vu le taux d'occuaption des voitures est assez juste !) faudra m'expliquer ou vous mettrez les commerces, les entreprises et les logements ;-) ;-).

Écrit par : PtitSuisse | 02/12/2007

Je pense que c'est aux milieux économiques de monter aux barricades, et vite. II faut exiger la création simultanée d'une autoroute à trois voies et d'une troisième voie CFF avec la même véhémence que les milieux écologiques mettent à vouloir nous faire retourner à l'époque des cavernes

Écrit par : Eric Denzler | 03/12/2007

J'ai un ami zurichois qui me dit que le genevois n'étaient que des petits "nains" ou comme la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf ! vouloir jouer dans la cour des grands alors qu'on ne s'en donne pas les moyens ! A Zurich il y a plus de pendulaires et vehicules qu'à Genève et son agglomeration, mais à Zurich il n'y a pas autant de problèmes de circulation car ils ont pris les grands moyened et ont adopté leur raiseau routier à la taille de son agglomération, ce qui n'est pas le cas d Genève. Genève, voudrait être une grande ville avec un raiseau de village de campagne ! Il faudrait commencer à se bouger !

Écrit par : Genevois | 03/12/2007

A Zurich il n y pas de bouchons, ça c’est un scoop. Depuis quand ?

Écrit par : cali | 26/01/2008

Parlons bouchons et solutions.... http://www.autoroutedemorges.ch

Écrit par : flapflap | 04/11/2009

Du temps que les Romands refuseront de comprendre que la voiture est complémentaire au transport publique, rien ne s'améliorera.

Les idéaux puristes de certains empêchent tout amélioration. Car dans leur esprit, ils veulent l'amélioration "parfaite", tout refaire tout comme on construit é ville "parfaite" sur Simcity avec la vision idéaliste qu'il y'a derrière. Alors du temps qu'on ne peut pas faire le "parfait" selon leur vision, on ne fait rien plutot que de faire un peu en attendant.

Écrit par : DdDnews | 05/11/2009

Les commentaires sont fermés.