UA-64206590-2 UA-101278801-1

04/09/2008

Electricité : soyons clair !

Le prix de l'électricité monte? Tout le monde y va de son commentaire, de sa justification. C'est la faute à la libéralisation du marché de l'électricité ! Voilà l'affirmation péremptoire du président du parti socialiste tenue à la première heure sur notre radio romande. Quel étonnant raccourci !

La libéralisation n'a pas été acceptée par le peuple. Et nous vivrons le 1er janvier 2009 une ouverture du marché pour les consommateurs de plus de 100MWh par année seulement. Ce n'est donc pas pour Monsieur et Madame tout le monde. Ces "éligibles" pourront changer de fournisseur en s'annonçant d'ici au 31 octobre. Ils subiront alors les variations des prix en fonction de l'offre et de la demande. Ils resteront toutefois attachés à leur distributeur local pour l'alimentation et devront même lui payer un "timbre" pour l'utilisation du réseau.

Pour les entreprises qui ne feraient pas ce choix ou qui consomment moins de 100MWh et pour tous les autres "péquins", - soit pratiquement tous les consommateurs - le prix de l'électricité sera désormais surveillé par la Commission de l'électricité. Il sera alors basé sur les coûts de production et les contrats d'achat à long terme. On est bien loin d'une libéralisation, mais bel et bien dans une re-réglementation.

Quant au prix, il faudra bien un jour être très clair avec les consommateurs. On ne peut pas dans le même temps s'offusquer de la hausse des prix de l'électricité et plaider pour le recours aux énergies renouvelables. L'électricité produite par ces dernières coûte en effet beaucoup plus cher. Et ce choix a un prix que les consommateurs doivent aussi connaître !

Commentaires

Féclicitations & Merci pour votre article :-)

Écrit par : DdDnews | 04/09/2008

La belle hypocrite libérale.quand nous étions dans le système social libéral le prix de l'eléctrécité était régulé dans l'intérêt de toutes les parties, (système démocratique).Avec le Système dit libéral,soutenu par l'ensemble de l'échiquier politique suisse est européen, un KW qui coute à la production 4 cts. peut ètre revendu 30 cts, la différence va dans la poche des spéculateurs.D'ailleur se n'est que la reproduction du marché pétrolier, coût de production moyen d'un baril de pétrole 12 dollards revendu jusqu'à 150 dollards. Dire que nous devons payer plus chére l'electrécité pour payer le courant vert est totalement inexacte,cela représente quelquse cts le kw. Il faut que les citoyens se mobilise est conteste toutes hausse d'electrécité, et surtout lancer une initiative pour je cite " rendre accessible les besoins élémentaires (eau, logement, énergie, transport) à l'ensemble de la population.La Suisse chantre de l'écologie? hier soir sur la tv française, temps de trajet moyen pour se rendre à son travail. En France 56 minutes par jours, en Suisse 80 minutes, preuve de l'échec de la politique de transport et d'urbanisme hélvétique!

Écrit par : Albisser | 05/09/2008

" Il faut que les citoyens se mobilise est conteste toutes hausse d'electrécité,"

Même chose pour les taxes et les impôts, il faut que les cotiyens se mobilisent contre toute hausse d'impots et de taxes afin que certains politiciens (enfin certains citoyens) fassent payer au reste de la population leur petits idéeaux personnels.

Écrit par : DdDnews | 05/09/2008

Oulala ce que le niveau est bas ...... 12 lignes de commentaires et au moins 20 fautes d'ortographe c'est vraiment triste, c'est le système scolaire qu'il faut revoir et pas la libéralisation du marché de l'électricité.

Ceci étant dit, BIEN SUR que le prix de l'électricité est à la hausse, libéralisation ou pas !!! On va vers une pénurie à l'horizon de l'année 2020, on ne veut plus de nucléaire, pas de centrales à charbon non plus, mais malgré tout la consommation augmente chaque année ... Alors messieurs les écolos et les idéalistes, quelles propositions concrètes avez-vous à nous faire ??? Augmenter massivement la production de bougies ? Il est certain qu'avec tout l'air que vous brassez, on pourrait faire tourner bon nombre d'éoliennes !!!

A bon entendeur ....

Écrit par : Titeuf | 11/09/2008

Cette politique actuelle a part quelques sté rares ne mise qu'a sortir le max d'argent des co-citoyens avec des profits abbérants pour les actionnaires et, et surtout les managers en tête des différents groupes.
En quoi consiste le supp de prestations qui justifie la hausse des prix d'éléctricité ?!
Une réorganisation ? Que le peuple n'a même pas voulu (voire la dernière votation sur la libéralisation)
Pourquoi veut-on changer a tout prix un système qui a donné satisfaction durant des décennies. Toutes les privatisation ont mené a une hausse de prix (voir dans des différents pays). L'energie, l'eau, les services communaux doivent rester dans les mains de la communauté.
C'est lamentable.

Écrit par : Müller | 11/09/2008

Ce n'est pas la faute d’une libéralisation du marché, mais bien la conséquence d'un discours libéral qui tente de cacher un comportement conservateur!

L’exemple de l’électricité en est un, mais nous nous pouvons aussi y intégrer les télécoms et dans une certaine mesure les médicaments. C’est bien la mission d’une entreprise que de chercher à maximiser ses profits dans un cadre légal défini par le législateur. Et c’est bien ce qui arrive avec le "marché" de l'électricité, les fournisseurs ont simplement adapté leurs tarifs à ce nouveau cadre légal.

Lorsque j'entends Mme Isabelle Moret, vice-présidente du parti Radical suisse, lors de la dernière émission infrarouge, justifier le prix des médicaments par le poids de l'emploi de l'industrie pharmaceutique en Suisse, je m’étrangle. Elle dit par là que c'est aux consommateurs et aux contribuables de soutenir l’industrie pharmaceutique. Comportement libéral ou conservateur? Et alors que faisons nous pour ces PME qui créent des emplois, qui n'ont pas le lobbysme des grandes industries?

Vice-présidente d’un parti gouvernemental et conseillère nationale donc responsable de l’édification de ce fameux cadre légal (elle n'est pas seule). La gauche protège ses acquis sociaux et la droite ses acquis économiques. Les deux diabolisent le conservatisme de l’UDC mais ils ne le sont pas moins. Non Madame Amstein, il ne s’agit pas d’un débat gauche droit!

Avons-nous encore un vrai leader libéral dans ce pays?

Écrit par : spontex | 11/09/2008

Spontex President!

Écrit par : Fabifab | 11/09/2008

Vous avez tout à fait raison de relever que les nouvelles énergies renouvelables sont encore très chères. L'éolienne de Collonges par exemple a un prix de revient de près de 20 centimes le kilowatt/heure, soit au bas mot quatre fois plus que le prix de production des barrages ou des centrales nucléaires. Pour le calcul, voir http://drgoulu.wordpress.com/2008/08/30/rentabilite-des-eoliennes/
L'avenir appartient en partie aux éoliennes et au solaire, mais nous devons pouvoir compter sur l'hydraulique et le nucléaire pour maintenir des prix abordables pour les consommateurs.

Écrit par : DR | 12/09/2008

Les commentaires sont fermés.