UA-64206590-2 UA-101278801-1

01/12/2011

L'obscurantisme menace notre prospérité

Jacques Neirynck a raison! La recherche ne doit pas être bridée sous de fallacieux motifs éthiques. Ou bien il faut en accepter les conséquences, à savoir des pertes d'emplois dans l'industrie ("24 Heures" du 25.11.2011).

 

OGM et génie génétique il y a quelques années, fusion nucléaire aujourd'hui: les velléités d'interdire, ou en tout cas de confiner au strict minimum, la recherche dans certaines branches scientifiques font souvent mouche dans l'opinion publique. Une opinion que l'on effraie à coups de potentiels dérapages cauchemardesques.

 

Mon propos n'est pas de défendre le laisser-faire le plus total dans les laboratoires des universités ou des entreprises. La recherche sur le vivant ou sur les technologies sensibles doit bien évidemment être encadrée par des commissions d'éthique, surveillée, contrôlée. Il en va de notre sécurité, mais aussi de la légitimité des travaux menés par les scientifiques, de leur acceptation.

 

Reste que ces garde-fous posés, toutes les possibilités doivent rester ouvertes. Que le consommateur européen ne veuille pas manger de produits OGM est une chose, il est dans son droit de limiter la commercialisation de ce type d'aliments. Mais au nom de quoi, et surtout de quelle éthique, interdirions-nous de rechercher des solutions scientifiques capables de répondre, dans l'agriculture par exemple, aux défis posés par la désertification de certaines régions par ailleurs en plein essor démographique? La génétique n'est bien entendu qu'une piste parmi d'autres, mais c'est notre devoir de l'explorer.

 

Renoncer volontairement à découvrir de nouvelles techniques est dangereux. C'est de l'obscurantisme. D'un point de vue purement scientifique et théorique tout d'abord, car un tel prosélytisme de l'ignorance librement consentie revient à décréter que nous avons atteint le stade ultime du progrès, stade au-delà duquel menace le chaos dans le meilleur des cas, éventuellement l'apocalypse. Honnêtement, qu'en savons-nous?

 

D'un point de vue plus terre-à-terre, sur le plan économique, cette attitude conduit à nous priver des technologies de demain. Nous? Les Suisses seulement, en fait. Parce qu'il se trouvera de toute manière toujours d'autres pays plus tolérants envers la science. Et ce sont eux qui capitaliseront sur les découvertes, car il y en aura certainement. Revenons vite sur la voie du pragmatisme!

 

Commentaires

Les deux bombes atomiques avaient pollué la terre et grâce à Nestlé on a survécu ,les élite des Eglises Bio ont lancé une mode privant du même coup nos agriculteurs et de leurs terres et revenus.Quand aux produits OGM n'en faisons pas une jaunisse ,ils le sont tous depuis que les consommateurs exigent de plus en plus avec de moins en moins de terres cultivables et surtout à bon marché.Ce dernier n'ayant jamais été signe de qualité les consommateurs feraient bien de réfléchir aussi à leur façon de consommer ,les grands comme Nestlé n'ont jamais interdit à quiconque de manger autrechose que leurs produits.Et si l'on sait le gaspillage de nourriture fait par les européens partis en vacance à l'étranger et que ce sont les mêmes qui exigent moins d'OGM excusez du peu mais de qui se moquent-ils?
On a connu la crise de la vache folle mais celle-ci c'est la crise de la vierge folle .Des gens ayant une peur bleue de la contamination qui justement est éliminée grâce aux OGM.Les mêmes fantasmant sur le puritanisme pur et dur,mais qu'ils apprennent aussi à évoluer le temps des Amishs est révolu!dieu merci!

Écrit par : lovsmeralda | 01/12/2011

Dans un autre registre... C'est le gouvernement vaudois qui a interdit il y a quelques semaines les recherches pour l'exploitation du gaz de schiste... sur la base de rumeurs complètement loufoques sans même s'appuyer de l'avis des véritables spécialistes scientifiques.
C'est "politique" comme on dit!

Écrit par : petard | 02/12/2011

@petard,de quels scientifiques parlez vous? des chercheurs qui cherchent depuis des lustres comment utiliser à mauvais escient l'argent des autres?si l'on se référe aux images venues d'outre- atlantique montrant les risque ihnérents à ce gaz,qu'on s'occupe en premier des fuites de gaz éxistant dans certains immeubles vétustes en Suisse,les citoyens ne s'en porteront que mieux car le fameux toujours plus et à n'importe quel prix comporte d'énormes risques.La sécurité humanitaire en premier et dans notre pays,car vouloir porter aide à d'autres en sachant des gens en danger ,faut vraiment être borné pour oser afficher une telle indifférence par rapport à ce qui existe chez nous

Écrit par : lovsmeralda | 02/12/2011

Quand aux OGM seuls ceux n'ayant jamais connu la faim ,les souffrances liées aux maltraitances psychologiques peuvent se permettre de critiquer et ce sont les mêmes aussi qui auront pour seuls plaisir d'obéir à des voix venues de nulle part,le stress affaibli certaine perceptions qu'elles soient d'ordres visuelles ou spatiales et si l'on sait les dégats spychologiques causés par trop de virtuel nos psychiatres de demain peuvent déjà se frotter les mains
On connait les éléphants roses lié à l'alcoolisme quand à l'abus du virtuel c'est carrément psychoses et délires collectifs

Écrit par : lovsmeralda | 02/12/2011

l'un des liens sacrés de notre cité étant l'emploi,

soyons pragmatiques,

c'est sur ce thème que je reporte le sujet de notre auteur ici.

C'est d'abord et déjà sur le marché de l'emploi comme à Genève,

avec ses licenciements de suisses, abusifs ou sans autre mais pour raison d'âge, remplacés par de jeunes chômeurs venus des 4 coins de l'Europe,
agglutinés dans nos régions avec ou sans permis, avec faux CV et sans expériences,

tandis que nos lois imposent à tout senior de travailler 10 ans de plus que l'âge de licenciement et de non réambaûche que gèrent nos agences de placement et employeurs de la place,

où règne l'obscurantisme le plus total, le plus schyzophrénique.

Écrit par : graphycs | 02/12/2011

Les ogm sont une belle saloperie qui ne visent qu'à breveter le vivant pour rendre payant ce qui était gratuit. Main basse de l'industrie et des multinationales sur l'agriculture pour ruiner les paysans et concentrer la production au profit d'une minorité financière. Pillage des terres des pays pauvres pour nourrir les riches et complicité des dictateurs qui viennent planquer l'argent du vol dans les banques du nord. Tout un système. De plus on découvre que les gènes introduits par effraction se dispersent dans les plantes adventices.

Quand à la désertification, elle est due principalement à une exploitation intensive des sols qui finit par les détruire. Exploitation intensive pour des profits à court terme par des gens qui se foutent de l'avenir comme de leur première chemise.

Et si vous êtes pour le nucléaire, lancez donc une pétition pour la construction d'une centrale dans votre commune ainsi que pour un dépôt de déchets hautement radioactif.

Écrit par : Johann | 03/12/2011

«De plus on découvre que les gènes introduits par effraction se dispersent dans les plantes adventices.»

C'est le GRAND problème des OGM qui rendent les cultivateurs captifs des multinationales actives dans les manipulations génétiques... c'est un peu comme la radioactivité... en plus sournois.

«Exploitation intensive pour des profits à court terme par des gens qui se foutent de l'avenir comme de leur première chemise.»

Ça c'est le message subliminal que l'on doit retenir des propos trompeurs de ceux qui s'expriment soit-disant au nom de l'Economie... et qui se prennent pour des économistes érudits... alors que leurs maîtres se retournent dans leurs tombes.

«@petard, de quels scientifiques parlez vous? des chercheurs qui cherchent depuis des lustres comment utiliser à mauvais escient l'argent des autres?»

D'abord un "chercheur" qui cherche à utiliser l'argent des autres à mauvais escient est un voyou. C'est très inquiétant d'avoir une image pareille de la communauté scientifique.

La désinformation a bien tracé son chemin grâce à une presse stupide qui confond souvent "table pour bar" et qui rapporte sur tout et n'importe comment.

Écrit par : petard | 10/12/2011

" «De plus on découvre que les gènes introduits par effraction se dispersent dans les plantes adventices.»

C'est le GRAND problème des OGM qui rendent les cultivateurs captifs des multinationales actives dans les manipulations génétiques... c'est un peu comme la radioactivité... en plus sournois. "

Ce qui n'est pas le cas des semences OGM dites " terminator ". Qui empêchent justement la propagation de l'OGM hors de sa culture. Cette dernière devient stérile après sa première utilisation.

D.J

Écrit par : D.J | 10/12/2011

En effet, il existe une obscurantisme qui pourrait nuit à l'humanité dans le futur. Il faut donc dès maintenant saisir ce problème pour ne pas gâcher le futur de nos enfants.

Écrit par : carrelage | 15/12/2011

C'est vrai, il ne faut pas agir trop tard pour le bien des prochaines générations !

Écrit par : Chemise mousquetaire | 06/07/2012

Merci pour ce commentaire. En effet c'est des coques iPhone qui sont plutôt pas mal je trouve. En bref j'ame assez bien les étuis

Écrit par : http://www.iphone-jeux.com/les-coques-du-nouvel-iphone-5/ | 12/09/2012

C'est vrai, il est temps d'agir !

Écrit par : Acheter gopro hero 3 black | 03/12/2012

C'est difficiles à trouver instruits personnes pour cette sujet , mais vous sembler vous savez ce que vous parlez! Merci

Écrit par : Darren | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.