12/03/2014

La tour Taoua? Essentielle pour que Lausanne demeure une ville de foires et de congrès

Beaulieu est un pilier du canton de Vaud. Le comptoir suisse, des dizaines de foires spécialisées (habitat et jardin, antiquaires…), des centaines de milliers de visiteurs, les retombées pour Lausanne et le canton sont évaluées entre 410 et 510 millions de francs (étude de l'institut Créa de l'Université de Lausanne). Une réussite. Mais si le centre de congrès et d'exposition veut rester dans la cour des grands, si Lausanne veut rester identifiée à un lieu de foires, il faut que Beaulieu s'en donne les moyens.

Les moyens? La construction d'ubeaulieu, tour, taoua, votation, lausanne, congrès, foires, comptoir, hôteln hôtel sur place est indispensable. Bon nombre de congressistes et d'exposants en font désormais une exigence. Pour mieux réseauter. Par simple commodité. Peu importe de toute manière quelle en sont les raisons: la clientèle exige désormais une infrastructure hôtelière d'envergure sur le site ou à proximité immédiate et les exploitants se doivent d'y répondre. Le client a toujours raison. Et il ne se gênera pas d'aller voir ailleurs si le produit ne lui convient plus.

L'hôtel? C'est justement l'un des éléments majeurs du projet de Tour Taoua, sur laquelle se prononcent les Lausannois le 13 avril prochain. Ce n'est pas le seul… le bâtiment comportera aussi la Haute école de soins infirmiers de la Source, des appartements, des bureaux… elle donnera vie au complexe, notamment grâce aux 250 emplois qu'il abritera. De l'activité en permanence. Quelle meilleure garantie pour que Lausanne renforce sa stature de cité de foires et de congrès!

L'esthétique… la question qui fâche. Trop massive? Manquant d'audace? Carrément laide? Autant d'avis que d'individus! Comme dans chaque projet architectural, chacun souhaiterait y apporter une nuance différente. Et même faire autre chose. Mieux. Ailleurs. Sous-terre. Plus novateur. Au final, il faut pourtant s'arrêter sur un projet. Et l'on sait par expérience que même les bâtiments les plus controversés sont finalement adoptés par les villes et leurs habitants. La tour Bel-Air ne plaisait pas à Ramuz… Qui y voit encore un "ornement assez prétentieux"?

Beaulieu mérite un nouvel élan. Dans l'intérêt de Lausanne. Dans l'intérêt de ses habitants. Dans l'intérêt du canton tout entier. On peut toujours chercher la petite bête, comme le font les opposants, mais il faut reconnaître que le projet actuel est bien ficelé. Qu'il assure l'avenir de Beaulieu. Oui à la tour Taoua!

Commentaires

Bonjour,
Un grand merci de cette prise de position claire et percutante de la CVCI pour un projet lausannois.
Cela fait plaisir de voir que l'engagement est unanime au niveau des Associations économiques que ce soit au niveau Cantonal comme au niveau Communal.

Philippe Doffey
Président de la SIC de Lausanne et environ

Écrit par : Philippe Doffey | 13/03/2014

Si tous les goûts sont dans la nature, les avis (positifs) son unanimes sur le Chrysler building à NY, la Transamerica à SFO, les belles tours de Miami / Dubaï ou même plus anciennement l'Acropole!

Les avis sont également unanimes quant à la tour Edipresse (laide à souhait) et je crains que bon nombre d'opposition au "progrès" ne soient souvent motivées par le manque de goût / d'esthétique des projets (certains architectes ou promoteurs ne doivent pas comprendre ces notions ...).

Bon nombre de citoyens seraient certainement prêts à "lacher prise" sur la protection de l'environnement (i. e. à laisser bétonner) ou la préservation de la vue des voisins, si les projets de construction étaient non seulement utiles, mais "beaux" (les êtres humains arrivant à être unanimes sur la beauté de certains/es acteurs/trices, un projet architectural doit aussi pouvoir attirer l'unanimité sur son esthétique...).

Écrit par : Pupa | 13/03/2014

Bonjour,
le problème de Baulieu ce n'est pas le manque d'une tour c'est l'accessibilité.
C'est un palai d'exposition d'un autre âge, situé en ville et qui doit rester à disposition exclusive des lausannois.
Pour habitat & Jardin aujourd'hui à midi il avait déjà une queue jusque sur l'autoroute... pour parquer sa voiture dans des champs où on ne la retrouve plus lorsqu'il fait nuit.
Venir en train, oui mais les bus directs depuis la gare ont été supprimés.
l'exemple de Palexpo est mieux réussi: accessible avec l'autoroute,le rail et les airs.
oui je sais c'est un mouvement d'humeur.

Écrit par : Michel Cornaz | 13/03/2014

@Michel Cornaz

Vous avez 100% raison. Beaulieu est une catastrophe.

@C. Amastein, Philippe Doffey

Pensez ce que vous voulez. Ce projet Beualieu 2020 est une erreur fatale. Une place de foire de cette envergure difficilement accessible au coeur de Lausanne, c'est stupide.
Economiquement, ça ne marchera jamais. Et ce sont des "milieux économiques" qui défendent ce projet ? Oui, les milieux qui construisent le machin... après eux le déluge.

Il aurait fallu raser tout ça, et faire du logement à la place. Et éventuellement construire une place de foire à proximité de l'autoroute et des CFF.

Enfin, Genève est à moitié vide toute l'année et Vaud paie une contribution.

Qu'on arrête de se foutre du monde !

Écrit par : petard | 17/03/2014

" Il aurait fallu raser tout ça, et faire du logement à la place. "

On a déjà tenté de le faire pour l'aéroport de la Blecherette en y construisant à la place un quartier d'habitation. Mais le peuple lausannois a préféré les avions qui ne profitent qu'à une poignée de personnes plutôt qu'à des centaines de logements à loyers abordables pour les familles.

Le peuple lausannois est capable d'en faire de même avec la tour en la refusant et après continuer à gueuler qu'il n'y a pas assez de logements disponibles sur le marché.

D.J

Écrit par : D.J | 18/03/2014

«Le peuple lausannois est capable d'en faire de même avec la tour en la refusant et après continuer à gueuler qu'il n'y a pas assez de logements disponibles sur le marché.»

La Tour de Beaulieu fera l’objet d’un investissement entièrement privé maintenant évalué à 130 millions de francs.
Dans sa nouvelle programmation, la tour accueillera ainsi 80 logements. Une partie de ceux-ci seront en PPE (huit étages).

Ça fait... 1 625 000 francs le logement... Ya de quoi gueuler c'est sûr, si ça se fait !

Écrit par : petard | 19/03/2014

" La Tour de Beaulieu fera l’objet d’un investissement entièrement privé maintenant évalué à 130 millions de francs. "

Hé oui c'est bien des investissements privés et non publiques. Alors de quoi je me mêle; c'est le fric des investisseurs privées et non celui des opposants. Les anti-tour de la Toua ne sont que des vieux c...aigris de retraitées qui n'ont rien d'autre à foutre de la journée. Leur opposition c'est uniquement que ça ne leur plaît pas de voir une tour près de chez eux. Et après c'est ce mêmes genres de personnes qui gueulent que les logements à Lausanne sont rares.

Oui car c'est ce même genre de personnes qui font des oppositions sur les projets de construire des étages supplémentaires des bâtiments qui font opposition contre les nouveaux projets de quartiers immobiliers parce qu'il ne faut surtout pas construire près de chez soit.

Voilà le résultat quand on pousse la démocratie et le droit d'opposition à son paroxysme contre le droit à la propriété privée et le droit de disposer librement de ses bien privées. On créée des majorités tyranniques par égoïsme collectif.

D.J

Écrit par : D.J | 19/03/2014

«Hé oui c'est bien des investissements privés et non publiques. Alors de quoi je me mêle»

Et l'infrastructure Beaulieu2020 ? Et le terrain sur lequel est plantée la tour ? C'est pas privé ça, NON, c'est public.

Faites le calcul avec le prix projeté pour la location des appartements, ce n'est pas rentable. C'est donc prévu que le contribuable éponge les pertes.

Beaulieu2020 et sa tour, c'est un montage nébuleux et foireux.

Je comprends pas votre raisonnement. Vous êtes pour la liberté d'entreprendre et la liberté du commerce et vous soutenez un truc aussi foireux qui n'est pas rentable si le contribuable n'y met pas de sa poche.

OK, si vos invsetisseurs privés avaient racheté la parcelle, construit le machin et l'hôtel on fermerait notre clapet.... Mais c'est sûr que l'Oncle Paul aurait dû s'en mêler tôt ou tard. Mais comme-ça on cache la merde au chat.

Dans votre mouvance de profiteurs, on est d'accord pour la liberté d'entreprendre, mais on ne dit pas NON aux subventions. Et ça se dit "libéral" !

«Les anti-tour de la Toua ne sont que des vieux c...aigris de retraitées qui n'ont rien d'autre à foutre de la journée.»

Ils vous disent ..... !

Écrit par : petard | 20/03/2014

" Et l'infrastructure Beaulieu2020 ? Et le terrain sur lequel est plantée la tour ? C'est pas privé ça, NON, c'est public. "

Premièrement c'est un droit de superficie auquel les propriétaires de la tour paieront un loyer. Deuxièmement le vote porte uniquement sur un investissement privé qu'est la tour. L'infrastructure beaulieu2020 n'est pas mis en cause par la votation qui lui est financé par l'argent publique. C'était plutôt ici qu'il fallait voter.

" OK, si vos invsetisseurs privés avaient racheté la parcelle, construit le machin et l'hôtel on fermerait notre clapet.... Mais c'est sûr que l'Oncle Paul aurait dû s'en mêler tôt ou tard. Mais comme-ça on cache la merde au chat. "

Ils ne l'ont en tout cas pas fermé pour la tour à Chavannes.

" Faites le calcul avec le prix projeté pour la location des appartements, ce n'est pas rentable. C'est donc prévu que le contribuable éponge les pertes. "

Et encore,

" Je comprends pas votre raisonnement. Vous êtes pour la liberté d'entreprendre et la liberté du commerce et vous soutenez un truc aussi foireux qui n'est pas rentable si le contribuable n'y met pas de sa poche. "

Des calculs de rentabilité calculés par qui? Par les opposants bien sur. Pour le contribuable qui pourrait mettre la main à la poche; vous êtes en train de mélangez le projet Beaulien2020 financé par la ville et la Tour qui est ne l'est pas. Le financement de la tour ne coûtera aucun centime à la ville. Il n'y a aucun logement subventionné mais des appartements ( 20% ) dont les loyers seront juste contrôlé par la ville. Les reste sera vendu en PPE à d'autres privés.

Quand à la liberté de commerce elle ne doit pas empêcher non plus les projets privés, même ceux qui sembleraient foireux au départ du moment que la responsabilité de ceux qui ont investissent soient assumé par eux. C'est leurs oignons et pas ceux des autres qui n'ont pas mis un seul rond.

" Dans votre mouvance de profiteurs, on est d'accord pour la liberté d'entreprendre, mais on ne dit pas NON aux subventions. Et ça se dit "libéral" ! "

Vous m'accusez sur des propos que je n'ai jamais tenu. Moi j'évoquais un investissement privé point. Dire que je dit oui aux subventions c'est dans votre imagination que ça se passe. Les subventions c'est pour Beaulieu 2020 et pas la tour. Ceux qui réclament sans cesse des subventions se ne sont pas les libéraux, mais les socialistes, les rentiers, les syndicalistes, les milieux ouvriers et... les opposants à la Tout qui eux ne voient aucun problème de voter sur ce que la ville finance avec l'argent des autres sur un autres projet au même endroit.

D.J

Écrit par : D.J | 20/03/2014

«Les subventions c'est pour Beaulieu 2020 et pas la tour.»

Je ne vais pas continuer à vous contredire puisque vous y tenez mordicus.
Sauf que... la tour figure bien dans le package architectural Beaulieu2020. Les explications - FAQ - qui sont sur le site de Beaulieu2020 sont loin d'être claires. Aucun chiffre n'étant vérifiable, tout est jeté en l'air comme-ça, à prendre ou à laisser. Tout ce qu'on nous dit et redit en boucle, c'est que les retombées se chiffrent à tant et tant pour l'économie locale, et patati et patata.

C'est pas l'existence d'une place de foire que je remet en question. C'est une place de foire à cet endroit et cette tour qui va avec.

Mais vous allez me dire... mais la tour c'est du logement et du privé... oui que pour 250 privilégiés et pour 130 millions.

Dans ce quartier on pourrait mettre cinq à huit milles habitants si c'est pas plus. Ce qui justifierait également la liaison M3.

La super pratique place de foire de Lausanne à beaulieu on en parlera dans dix ans...
Hé, ça fait combien d'années que ça péclote ?
(Habitat Jardin 2014 - 70000 visiteurs... on en pisse au froc !)

Écrit par : petard | 21/03/2014

" Sauf que... la tour figure bien dans le package architectural Beaulieu2020. "

Saut que vous n'avez rien compris ( je crois plutôt que c'est volontaire ) que les deux choses tour et Baulieu 2020 sont financièrement séparées et qu c'est uniquement la tour qui est mi en question par la votation.

" Aucun chiffre n'étant vérifiable, tout est jeté en l'air comme-ça, à prendre ou à laisser. "

C'est l'hôpital qui se fout de la charité. C'est vous le premier à balancer en l'air des vérités non vérifiable comme quoi ce serait le contribuables qui devrait mettre de sa poche des pertes éventuelles sur l'exploitation de la Tour.

" Mais vous allez me dire... mais la tour c'est du logement et du privé... oui que pour 250 privilégiés et pour 130 millions. "

Ha on y est c'est bien le statut de privilégié des futurs résidents qui vous pose problème. Mais ne vous en faite pas c'est de toute façon devenu un privilège pour celui qui trouve un logement à Lausanne grâce à des gens comme vous qui ne pense qu'à faire de l'opposition systématique.

" Dans ce quartier on pourrait mettre cinq à huit milles habitants si c'est pas plus. Ce qui justifierait également la liaison M3. "

C'est déjà mal parti vu que les opposants ça les emmerdent de voir des constructions de logements prêt de chez eux.

D.J

Écrit par : D.J | 21/03/2014

«C'est vous le premier à balancer en l'air des vérités non vérifiable comme quoi ce serait le contribuables qui devrait mettre de sa poche des pertes éventuelles sur l'exploitation de la Tour»

1. C'est écrit noir sur blanc que Beaulieu ne tourne pas sans l'argent des contribuables.
2. On sait depuis 20 ans que Beaulieu c'est un trou financier.

«Ha on y est c'est bien le statut de privilégié des futurs résidents qui vous pose problème.»

130 mio pour 80 logements, pour 256 personnes, au centre ville, par les temps qui courent.
Vous vous foutez du monde ! Et c'est votre mouvance qui plaide contre la démographie de masse. pfff !

«C'est déjà mal parti vu que les opposants ça les emmerdent de voir des constructions de logements prêt de chez eux.»

Mais arrêtez avec ce fantasme des opposants. Comme si c'était impossible de présenter un projet d'urbanisme judicieux, intelligent, pratique, rentable, etc. Quand ça dérape faut savoir dire stop.

Moi je suis contre la tour, parce que ce sera difficile de la raser après... c'est-à-d. dans quelques années lorsque tout ce beau monde ce sera - le nez dans le caca à l'appui - rendu compte qu'il faudra raser Beaulieu plutôt que d'alimenter un trou sans fond.

Écrit par : petard | 21/03/2014

" 1. C'est écrit noir sur blanc que Beaulieu ne tourne pas sans l'argent des contribuables.
2. On sait depuis 20 ans que Beaulieu c'est un trou financier. "

Je ne comprend cette manie que vous avez de vouloir absolument mélanger deux choses dont l'une est le site de Beaulieu qui est financé par le contribuable avec un nouveau projet qui n'est pas remis en cause par la votation et la Tour qui est un projet Privé financé par des privé qui lui dépend justement de la votation. Bref je résume: le financement de la Tour n'a rien à voir avec le financement de Beaulieu.

Décidemment les opposants sont vraiment des cons. Ils se foutent des projets comme beaulieu2020 un site qui comme vous le dites coûtes déjà depuis des années des ronds aux contribuables mais qui préfèrent faire capoter un projet qui lui est financé par des privés. Faut pas s'étonner que le vile de Lausanne avec de tel électeurs qui votent socialistes depuis 20 ans on envoyé la ville de Lausanne au bord du gouffre financier. On chasse les privés et on laisse les déficits publiques s'accumuler.

" 130 mio pour 80 logements, pour 256 personnes, au centre ville, par les temps qui courent.
Vous vous foutez du monde ! Et c'est votre mouvance qui plaide contre la démographie de masse. pfff ! "


Il est où le problème? C'est pas faire 80 logements pour 256 personnes à 130 moi qui est un foutage de gueule. Le foutage de gueule c'est les gens comme vous qui se plaigne de résidence de luxes privés mais qui contribue à la pénurie de logements en général en soutenant des oppositions issuse d'égoïsmes collectifs couplés à des règlements administratifs tatillones. C'est pas les promoteurs privées de la Tour de la Toua qui ont refusé un quartier d'habitation à loyers modérés à la Blecherette mais les lausannois. Ceux qui aujourd'hui pleurniche que c'est difficile de trouver un logement.

" Mais arrêtez avec ce fantasme des opposants. Comme si c'était impossible de présenter un projet d'urbanisme judicieux, intelligent, pratique, rentable, etc. Quand ça dérape faut savoir dire stop. "

On l'a vu récemment ce genre de fantasme. Comme les habitants de Versoix qui ont refusé un plan de quartier d'habitations en votation le 9 fevrier parce que ça les emmerdaient d'avoir des nouveaux locatifs à proximité de chez eux. Encore aujourd'hui dans le journal de la Gruyère. Un projet de quartier d'habitation dans une commune fribourgeoise fut enterré notamment grâce à la pression de propriétaires de villas dont la plupart venaient de construire mais qui ne veulent pas de nouvelles habitations près de chez eux à cause de nuisances que cela généreraient.

" Moi je suis contre la tour, parce que ce sera difficile de la raser après... "

Le genre de stupidité que vous auriez sorti à l'époque où l'on avait décidé de construire la cathédrale. Avec vous et ce genres de raisonnement rien ne se construirait. Dans le genre esprit totalitaire vous faite fort. Je vous rappel que l'on entendait le même genre propos que les opposants d'aujourd'hui à la tour de la Toua quand on avait décidé de construire la tour Bel-air.

Écrit par : D.J | 21/03/2014

Les commentaires sont fermés.