UA-64206590-2 UA-101278801-1

15/01/2015

Fin du cours plancher du franc: incertitude et attente

La Banque nationale suisse (BNS) abolit le cours plancher de 1,20 franc pour 1 euro. Après trois ans et demi de stabilité monétaire, cette nouvelle donne introduit évidemment une grande incertitude pour l'économie, l'industrie d'exportation et le secteur du tourisme en premier lieu.

La CVCI estime qu'il faut maintenant attendre de voir à quel niveau se stabilisera le franc pour tirer les premières conclusions définitives. L'instauration de taux négatif plus bas que ce qui était prévu depuis la mi-décembre aura peut-être des répercussions positives sur le niveau du franc.

Mais il est clair que la visibilité déjà mauvaise des entreprises (conjoncture internationale incertaine, risques de déflation, grands marchés asiatiques moins dynamiques) se péjore encore plus avec cette nouvelle. 

La Banque nationale ayant mené une politique extrêmement avisée jusqu'ici, la CVCI espère néanmoins que cette décision s'installera dans le prolongement de son action.

Commentaires

Plus laconique, plus copeaux de bois comme communiqué, on meurt !

On comprend votre surprise, votre désappointement. En même temps, pas mal d’entre-vous ont sûrement fait leurs petits calculs: +20% sur quelques millions en quelques secondes, sans rien foutre… c’est pas tous les jours Noël, mais faut pas le dire.

Evidemment, l’Etat et les fonctionnaires qui sont habitués «à ce que ça tombe» tout seul, comme une lettre à la poste, ils ont plus de soucis à se faire que vous.

Et comme dans votre « mouvance », on a pas d’état d’âme, vous pouvez tailler dans le lard, un peu comme ça vous chante… D’ailleurs vous avez de la marge, parce que dans pas mal de vos boîtes, c'est pas au département «gouvernance», qu'elles risquent d'attraper le Nobel… attention toutefois à ne pas jeter les roues et le moteur !

Écrit par : petard | 17/01/2015

petard@ A tout hasard, ce billet est sorti tout de suite après l'annonce de la BNS. Alors le critiquer deux jours plus tard...

Écrit par : Géo | 17/01/2015

Les commentaires sont fermés.